Le 5ème jour

Jeudi 17 novembre 2011

Le pétard d’une fusée me fait faire un saut dans mon lit à 5 heures du matin. Je suis seul. Tout le monde est parti au crématoire pour la levée des cendres. Celles-ci sont étalées sur une tôle et reconstituent sommairement le corps. Des habits du défunt sont posés dessus avec ses tongs. Cette reconstitution corporel est une image de sa future réincarnation. La suite varie selon les familles, soit les cendres sont enterrées sous un figuier sacré dans la cour du temple ou, pour dans ce cas, mises dans une urne conservée par la famille.
Dernière cérémonie religieuse. A 11 heures les 5 moines habituels viennent faire des prières avec la famille qui offre une dernier repas aux religieux. Nous sommes tous là devant eux à les regarder manger. Puis après leur départ, démontage des tentes et chargement sur les camionnettes des tables et chaises louées pour la circonstance. Je découvre à cet instant les branchements électriques à l’épingle de nourrice; pratique, mais combien dangereux (voir photo pour comprendre).